Fiche pratique à télécharger

Benchmarking : mise en oeuvre

  • Nouveau
  • Benchmarking : mise en oeuvre
  • Benchmarking : mise en oeuvre-3
  • Benchmarking : mise en oeuvre-4
  • Benchmarking : mise en oeuvre-5
  • Benchmarking : mise en oeuvre-6
  • Benchmarking : mise en oeuvre-7
  • Benchmarking : mise en oeuvre-8
  • Benchmarking : mise en oeuvre-9
  • Benchmarking : mise en oeuvre-10
  • Benchmarking : mise en oeuvre-11

Cliquez sur l'une des flèches de couleur orange ci-dessus pour feuilleter la fiche

La compétition étant de plus en plus rude, comment s’inspirer des pratiques des meilleurs ? Le benchmarking est une démarche de progrès qui permet d’intégrer en son sein de son entreprise de nouvelles pratiques issues de l’observation des plus performants. Concept et mise en oeuvre dans cette fiche pratique à télécharger.

Fichier pdf à télécharger Fichier pdf à télécharger

Prix : 2,99 €

Paiement sécurisé

Description du contenu

Benchmark ? Son utilité

Evaluer votre performance dans votre coin peut vite mener dans le mur. Vous comparer aux meilleurs de votre secteur (concurrents), voire d'autres secteurs (best-in class), est déjà une avancée intéressante pour savoir ce que vaut vraiment votre entreprise - mais vous pouvez faire encore mieux : vous comparer ET utiliser comme référentiel la performance des plus vertueux pour atteindre les mêmes résultats qu’eux. C’est la finalité du benchmarking.

L’objectif est d’identifier les points forts explicatifs de la performance des entreprises étalons. C’est en comprenant comment se forge cette performance qu’il sera possible d’appliquer les mêmes recettes à son organisation. 

Quand réaliser un benchmark ?

L’origine du projet peut s'inscrire dans une stratégie volontariste d’exploiter une opportunité commerciale, de remédier à un dysfonctionnement, etc. L’intérêt est aussi de créer une dynamique, au sein de votre entreprise, dans la recherche de l’amélioration en continu. Les équipes sont ainsi tournées vers cet objectif permanent qui modifie leur façon d'appréhender les affaires.

Il est important que la valeur ajoutée apportée par le benchmark soit substantielle. Il y va de la crédibilité de cette démarche et de ses promoteurs.

Suivre une démarche construite

Il ne s’agit pas de partir dans le projet sans avoir au préalable défini une démarche. Pour ce faire, nous vous proposons une démarche en 5 étapes :

  1. Préparation de l'étude benchmark
  2. Analyse des cibles 
  3. Intégration des résultats en interne
  4. Mise en œuvre des actions d'amélioration
  5. Amélioration continue

Un point clé, l’accès aux données

Avant de choisir quelle entreprise prendre comme référentiel, il convient d’évaluer pour chacune de votre liste, la facilité d’accès à l’information, voire réaliser un rapide inventaire des sources mobilisables. Et retenir en final l’entreprise cumulant une performance élevée dans le domaine étudié et un accès suffisant à des informations détaillées pour monter un benchmark.  

Se donner les moyens de réussir son projet de benchmarking

Cette démarche est pertinente si les moyens alloués sont cohérents. Il est contreproductif de se fixer des objectifs si les moyens ne suivent pas. Dans ce cas, une solution est de revoir ses ambitions à la baisse.

Au sommaire de la fiche  pratique :

  • Qu'est-ce que le benchmarking ?
  • Les différents types de benchmarking
  • Facteurs clés de succès
  • Mise en œuvre d'un Benchmark en 5 grandes étapes

Remises quantitatives


Vous aimerez aussi