Fiche pratique à télécharger

Pratiquer la reconnaissance dans son management quotidien

  • Nouveau
  • Pratiquer la reconnaissance dans son management quotidien-1
  • Pratiquer la reconnaissance dans son management quotidien
  • Pratiquer la reconnaissance dans son management quotidien-3
  • Pratiquer la reconnaissance dans son management quotidien-4
  • Pratiquer la reconnaissance dans son management quotidien-5
  • Pratiquer la reconnaissance dans son management quotidien-6
  • Pratiquer la reconnaissance dans son management quotidien-7
  • Pratiquer la reconnaissance dans son management quotidien-8
  • Pratiquer la reconnaissance dans son management quotidien-9
  • Pratiquer la reconnaissance dans son management quotidien-10
  • Pratiquer la reconnaissance dans son management quotidien-11

Cliquez sur l'une des flèches de couleur orange ci-dessus pour feuilleter la fiche

Auteur : Stéphan Pezé

La pratique managériale de la reconnaissance est simple, quasi-quotidienne et ne se limite pas à la rétribution matérielle. C’est un puissant levier de motivation et de création d’un climat de travail accueillant et stimulant. Pourtant, cela reste difficile et trop rare si l’on en croît les collaborateurs. Alors, comment devenir un manager reconnaissant ?

Fichier pdf à télécharger Fichier pdf à télécharger

Prix : 3,80 €

Paiement sécurisé

Description du contenu

Être reconnu par son manager est une attente forte des collaborateurs. L’absence de reconnaissance entraîne des conséquences négatives : démotivation, absentéisme, départ, etc. Pour répondre à cette attente, l’entreprise met en place des programmes de reconnaissance matérielle (primes, augmentations individuelles) couplée aux entretiens annuels d’évaluation, mais cet exercice de la reconnaissance est trop rare (une fois par an) et insuffisant à répondre à toutes les dimensions de l’attente de reconnaissance. Alors, comment faire ?

La pratique managériale de la reconnaissance doit être plus régulière et couvrir davantage de domaines que la stricte appréciation des résultats. Cela suppose a minima de dépasser certaines idées reçues ou peurs associées à l’exercice de la reconnaissance et de prendre du temps pour échanger avec ses collaborateurs. Il s’agit d’un véritable temps disponible à l’autre, non pollué par des préoccupations en arrière-plan : une des clés de la reconnaissance est la présence auprès des membres de son équipe ; une autre clé est l’attention sincère que l’on accorde à ses collaborateurs et à leur travail.

Le jeu en vaut la chandelle. Les gestes de reconnaissance sont souvent simples et peu couteux (en temps), et peuvent rapporter gros : amélioration de la motivation et de l’efficacité individuelle, des relations interpersonnelles et de la communication au sein de l’équipe, de la santé au travail, ou encore du sentiment d’appartenance à l’équipe.

Pour aider les managers à couvrir l’ensemble des dimensions de la reconnaissance attendue par leurs collaborateurs, il est possible de la pratiquer de différentes façons complémentaires :

  1. En érigeant le respect comme valeur fondamentale démontrée en pratique au quotidien ;
  2. En reconnaissance pleinement d’autrui dans sa capacité à s’exprimer sur les décisions qui le concerne ;
  3. En s’intéressant à la manière dont le travail est réalisé, au savoir-faire et à l’ingéniosité déployée dans la réalisation du travail ;
  4. En identifiant et valorisant les efforts particuliers ;
  5. En rétribuant les résultats et non exclusivement de façon matérielle et annuelle.

La pratique de la reconnaissance est également collective, comme quand le manager défend et valorise son équipe et ses réalisations. Enfin, il n’y a aucune raison que le manager soit le seul à la pratiquer, l’idéal étant de construire collectivement une culture de la reconnaissance où toutes et tous y contribuent quotidiennement.

Au sommaire de la fiche pratique :

  • Qu’est-ce que la reconnaissance au travail ?
  • Pourquoi est-ce compliqué ?
  • Pourquoi est-ce nécessaire ?
  • Comment reconnaitre ?
  • Qui doit reconnaître qui ?

Auteur
Stéphan Pezé

Stéphan Pezé

Enseignant-chercheur en management stratégique à l'Université Toulouse Capitole, Stéphan travaille depuis 2003 comme consultant et formateur en santé-sécurité au travail, d'abord pour ELEGIA Formation puis en indépendant. Depuis 2014, il conduit également des recherches sur les bonnes pratiques managériales et sur le travail stratégique des dirigeants.

Remises quantitatives


Vous aimerez aussi